venerdì 21 agosto 2020

Bocce, Boules e mascherine - Agosto 2020

Gli amici del "PALLINO" alla Bocciofila il 16 agosto

Una giornata in amicizia








mercoledì 5 agosto 2020

La Marche alpine, en version non organisée

Maurienne - MODANE

La Marche alpine, en version non organisée

Luisa MALETTO

Les élus et autres participants au sommet du col de la Roue : au centre Francesco Avato, en chef de chœur, dirige la chorale improvisée pour les hymnes.  

Photo Le DL /L.M.

Dans le plus grand respect des consignes sanitaires, une solution a été trouvée pour remplacer la Marche alpine, grand moment du jumelage entre Modane, Fourneaux et Bardonecchia, annulée cette année. Ce dimanche, deux délégations d’Italiens et de Français se sont rencontrées au col de la Roue, pour célébrer la grande amitié qui les unit depuis 40 ans.
Chacun a rejoint le col par ses propres moyens, sans aucune organisation officielle. À midi, les maires des trois communes, avec les représentants des comités de jumelage, sans embrassade ni serrement de mains, mais avec beaucoup d’émotion, ont renouvelé leur pacte de fraternité, s’échangeant drapeaux et fanions.
 
  « Nous nous sentons profondément amis »

giovedì 30 luglio 2020

PIERO BOSTICCO - La storia dello SCI a Bardonecchia

BARDONECCHIA

P


Piero Bosticco lors de l’inauguration de la télécabine de Jafferau. 

Photo Le DL /Luisa MALETTO

Il y a exactement un an, Bardonecchia tournait une page historique avec la disparition de Romano Bosticco, prince des hôteliers. Dimanche, la station en a tourné une autre avec la perte de son cousin Piero, roi des remontées mécaniques. La famille, originaire d’Asti, était déjà là avant l’industrie de la neige. Elle a commencé par la construction du tunnel ferroviaire, en fournissant le vin à la table des ouvriers.

Piero aurait eu 85 ans en septembre, mais, depuis des années, il souffrait de problèmes cardiaques. EnNicola lui succède, en 2006. Mais, dès 1963, avec un groupe de moniteurs, il avait fondé l’Amsi, Association des moniteurs de ski italiens. Il s’agissait de défendre et de promouvoir cette profession qui, jusqu’alors, était placée sous la houlette de la Fédération italienne des sports d’hiver.

Une première station créée dans les années 60

Toujours au début des années 60, avec quelques pionniers du métier, Piero Bosticco avait créé une station pour le ski d’été sur le glacier Sommeiller. Des générations de sportifs piémontais et italiens en général s’y sont entraînées, dont Piero Gros, originaire de Sauze-d’Oulx, vainqueur du classement général de la coupe du Monde 1974 et champion olympique de slalom en 1976.

« Le développement et le succès des remontées, nous le devons en grande partie à Piero Bosticco », souligne le président du comité de ski des Alpes occidentales Piero Blengini. 

«C’était un homme qui croyait fortement à sa terre, et à la possibilité d’offrir à tous les Piémontais la possibilité de pratiquer les sports dans une localité facilement accessible, et bien équipée. Le monde des sports d’hiver perd une référence, mais son fils, Nicola, poursuit l’œuvre du père, confirmant la disponibilité de Bardonecchia pour accueillir des compétitions importantes, les entraînements des équipes régionales de ski alpin, et jouer un rôle notable dans l’émergence de nouveaux talents. »